..::: Bienvenue sur l'espace web de l'Inspection Générale du Trésor :::..

4ème REVUE ANNUELLE DU PM4 «SURVEILLER LA GOUVERNANCE »/ASSAHORE: « L’objectif de certification nécessite la maîtrise des activités de pilotage des processus»


L’Inspection Générale du Trésor (IGT) a procédé le jeudi 17 janvier 2019 à Abidjan-Plateau à la 4ème revue annuelle du Processus de Management PM4 « Surveiller la Gouvernance ». Cette activité est une déclinaison du Projet 6 du Plan Stratégique de Développement (PSD) 2016-2020 de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique  notamment la «Certification globale du Trésor Public à la norme ISO 9001 Version 2015».


La rencontre a été présidée par M. ASSAHORE Konan Jacques, Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique. A cette occasion, le pilote du processus, M. DOFERE Koné, Inspecteur Général du Trésor nouvellement nommé, a exprimé son infinie reconnaissance au Directeur Général pour le choix porté sur sa personne pour diriger l’IGT.

L’Inspecteur Général dit prendre la pleine mesure des attentes de la hiérarchie dont la principale est la mise en relief des activités d’audit au sein du Trésor Public. Il a pris donc l’engagement ferme de veiller à la mise en œuvre diligente de cette instruction.


S’agissant de cette 4ème revue du PM4, M. DOFERE a souligné à l’endroit des services contributeurs que cet exercice vise à faire le bilan du fonctionnement dudit processus, à travers l’analyse de ses performances et l’identification des actions d’amélioration nécessaires.


Pour sa part, M. ASSAHORE a indiqué à l’ouverture que la revue reste un excellent outil de pilotage, de communication et d’implication.


Les revues de processus, a-t-il poursuivi, contribuent à alimenter les revues de direction et font en sorte de les rendre plus opérationnelles et plus efficaces. Elles ont donc pour objectifs de garantir la satisfaction des « clients » du processus ; d’évaluer l’efficacité du processus, d’identifier les dérives et les actions d’amélioration ; d’apprécier la maturité du processus et d’apprécier les interfaces avec les « fournisseurs »  du processus.


En outre, le premier responsable du Trésor Public a rappelé que l’année 2019 a été placée sous le sceau de la digitalisation des procédures. Cette orientation vise à accélérer le processus de dématérialisation de « nos tâches opérationnelles répétitives » à travers la mise en place de modes opératoires dématérialisés et d’outils technologiques associés pour soutenir les processus. A cet effet, il a salué l’IGT pour la mise en place de l’applicatif LINX qui permet le suivi et une gestion rationnelle des recommandations issues des missions de contrôle. Il a également rassuré que les difficultés d’ordre matériel seront levées pour rendre cet outil opérationnel.


« L’atteinte de l’objectif de certification à fin 2019 est une ambition qui nécessite la coordination et la maîtrise des activités de pilotage des processus et le plein engagement de l’ensemble du personnel et des services », a renchéri M. ASSAHORE. Pour ce faire, il a engagé tous les pilotes de processus à emboîter le pas à l’IGT en réalisant à intervalles planifiés, la revue de leur processus, comme l’exige la Norme.


Ont pris part également à cette 4ème revue annuelle, les Directeurs Généraux Adjoints, MM. AHOUSSI Arthur et SANOGO Bafétégué.